Innovations

L'échothérapie pourrait être la solution faite pour vous : une alternative douce à l’opération chirurgicale sans incision, sans cicatrice et sans anesthésie

Renseignez-vous sur la nouvelle alternative de traitement des adénofibromes du sein disponible au Centre Duroc

Tél. : 01 47 34 93 30  -  contact@imagerieduroc.com

Qu’est-ce que l’échothérapie ?

L’échothérapie utilise des ultrasons thérapeutiques pour traiter les tumeurs bénignes de manière non invasive. Les ultrasons sont concentrés afin de cibler précisément le centre de la tumeur (adénofibrome du sein) où l’énergie délivrée entraine un réchauffement tissulaire localisé, tout en préservant les tissus sains environnants. L’examen se fait sous guidage échographique

L’échothérapie est un traitement de l’adénofibrome du sein permettant une réduction de volume de celui-ci.

L’échothérapie est une thérapie qui utilise la chaleur et offre une alternative douce à la chirurgie. Un nouveau traitement ambulatoire non invasif, sans chirurgie, sans cicatrice et sans anesthésie générale. Le traitement est rapide et efficace, effectué en une seule séance, le patient pouvant partir directement après le traitement*.

« L’échothérapie a lieu en une seule séance sous anesthésie locale. Je suis entrée à l’hôpital le jour même, en ambulatoire et suis ressortie en début d’après-midi. Tout s’est très bien passé, je n’ai ressenti aucune douleur pendant et après le traitement ». Témoignage d’une patiente

* Cavallo Marincola B, Pediconi F, Anzidei M et al. : High-intensity focused ultrasound in breast pathology: non-invasive treatment of benign and malignant lesions. Expert Rev Med Devices 2014;24:1-9.

Si vous avez un adénofibrome, le Centre Duroc a peut-être la solution pour vous.

Quand est utilisée l’échothérapie ?

L’échothérapie est indiquée dans le traitement des adénofibromes du sein, en alternative à la chirurgie.

Pour l’adénofibrome du sein, l’échothérapie peut être proposée aux patientes lorsque l’intervention chirurgicale serait appropriée. Par exemple, lorsque l’adénofibrome grossit très vite, si l’état de santé le préconise ou si la patiente est très angoissée par l’adénofibrome.

L'échothérapie : Traitement des adénofibromes sous contrôle échographique

Quels sont les avantages de l’échothérapie ?

L’échothérapie est la première et seule alternative thérapeutique qui soit totalement non invasive.

L’échothérapie ne nécessite aucune incision et n’engendre ainsi aucune cicatrice.

L’échothérapie évite aussi la nécessité d’une anesthésie générale. Contrairement à l’opération chirurgicale, une anesthésie locale suffit.  

L'échothérapie : L’alternative douce à la chirurgie

Un adénofibrome du sein ? en savoir plus

L’adénofibrome du sein est la pathologie bénigne du sein la plus fréquente. Ainsi, il est estimé que 10 % des femmes auront un adénofibrome au cours de leur vie.
Bien qu’étant observé à tout âge, il concerne très majoritairement les femmes âgées de 15 à 35 ans avec des découvertes parfois plus tardives.

Échothérapie

Souvent détecté lors d’un examen médical ou d’un auto-examen par palpation.

Échothérapie

L’exploration radiologique par mammographie et échographie permet de confirmer le diagnostic. Unique ou multiple dans le ou les deux seins, la taille des adénofibromes peut varier entre 1 cm et 15 cm

Échothérapie Échothérapie

Quels sont les traitements des adénofibromes ?

Plusieurs facteurs sont pris en considération dans le choix du mode de prise en charge de l’adénofibrome. Ainsi, l’âge de la patiente, la taille de l’adénofibrome, mais aussi la gêne physique ou psychologique induite par celui-ci sont considérés. Selon ces facteurs, l’adénofibrome pourra le plus souvent être suivi régulièrement et parfois traité par excision chirurgicale.

Dans le cas de la surveillance régulière, il s’agit de suivre l’évolution de l’adénofibrome. Elle est préconisée si les examens cliniques, radiologiques et échographiques et la biopsie sont concordants, lorsque l’adénofibrome est de petite taille, qu’il n’est pas gênant, qu’il est détecté chez une femme de moins de 35 ans, et qu’il n’y a pas d’antécédents familiaux de cancer du sein. La taille de l’adénofibrome peut varier d’un cycle à l’autre.

Si ces critères ne sont pas remplis, ou si l’adénofibrome augmente de taille significativement, l’adénofibrome pourra être retiré.

  1. La chirurgie (généralement sous anesthésie générale) en pratiquant une incision permet de retirer l’adénofibrome.
     
  2. L’évolution de la médecine s’oriente vers la désescalade thérapeutique. Ces dernières années sont apparues des techniques mini-invasives par macrobiopsie permettant le retrait des adénofibromes. Cette technique mini-invasive, intéressante, a montré ces limites en particulier par la nécessité d’une incision même minime pouvant être à l’origine d’une cicatrice du sein.
     
  3. L’échothérapie est un nouveau traitement ambulatoire non invasif, sans chirurgie, sans cicatrice et sans anesthésie générale. Le traitement est rapide et efficace effectué en une seule séance, le patient pouvant partir directement après le traitement.
     
Échothérapie
Sonde d’échothérapie posée au contact de la peau pour le traitement de l’adénofibrome sans incision, sous anesthésie locale.
Échothérapie